Syrie: Daech a exécuté le Père Paolo Dall’Oglio, selon un dissident du groupe

Publié le par Patrice Sabater

Le journal libanais « L’Orient le Jour » de ce matin (30 mai 2014) rapporte que le Père Paolo Del’Oglio, sj aurait été exécuté par le Groupe syrien islamiste et radical DAECH. Cette information est bien sûr à confirmer. En moins d’un semestre ce serait le deuxième jésuite assassiné en Syrie. Malheureusement d’autres prêtres ont subi le même sort depuis le début de cette guerre sans nom. Rappelons aussi que n’avons toujours pas de nouvelles des deux évêques orthodoxes enlevés depuis... si longtemps ! Que faisons-nous ???

P. Patrice

Le prêtre jésuite italien Paolo Dall'Oglio a été exécuté en prison, a annoncé cette semaine un communiqué de la Ligue syrienne de défense des droits de l'homme, diffusé par la chaîne al-Arabiya. Le communiqué cite un officier dissident de l'État islamique en Irak et à Damas (Daech), Abou Mohammad le Syrien. C'est l'un des hauts responsables de ce groupe à Raqqa qui a personnellement exécuté le prêtre jésuite, après son incarcération au siège du mohafazat, deux heures après son arrestation, le 29 juillet 2013, a précisé le témoin.
Ce dernier a précisé aussi que le Père Dall'Oglio est arrivé à Raqqa le 28 juillet et a participé à une manifestation hostile au régime syrien organisée le soir même. Ce soir-là, il avait sollicité une rencontre avec l'émir de l'organisation, dans l'intention de demander la libération de journalistes étrangers. Mais sa demande avait été rejetée. Le lendemain, le Père Dall'Oglio avait décidé d'insister et avait demandé à nouveau à rencontrer des responsables de Daech. Conduit au siège du mohafazat de Raqqa, où Daech avait établi son QG, il avait été arrêté à son arrivée, puis liquidé.
La Ligue syrienne des droits de l'homme a condamné « le meurtre » du prêtre jésuite, précisant que les indications d'Abou Mohammad le Syrien doivent être considérées comme « crédibles », et recoupent des données qu'elle possédait déjà. Elle a précisé que ce dissident est prêt à témoigner en public des données en sa possession, mais qu'entre-temps, son identité véritable serait gardée secrète pour des raisons de sécurité. Rappelons que des proches du Père Paolo Dall'Oglio avaient récemment lancé un appel en faveur de sa libération. Le prêtre jésuite avait découvert la Syrie, dans les années 80, et avait pris en charge, dans les années 1980, le monastère de Mar Moussa, où il prônait un discours interreligieux.

Source: L'Orient du Jour.com

le 30 mai 2014

 

Syrie: Daech a exécuté le Père Paolo Dall’Oglio, selon un dissident du groupeSyrie: Daech a exécuté le Père Paolo Dall’Oglio, selon un dissident du groupe