SYRIE : Massacre d'enfants à Hassakeh

Publié le par Patrice Sabater

Hassakeh - le 29 mai 2014 - Un massacre que l'on ne peut qualifier par manque de mots appropriés, a été perpétré par des membres de l'Armée Islamique de l'Irak et du Levant (A.I.I.L.) dans la ville de Taliliyyeh qui se trouve dans la champagne de Hassakeh, une ville située au Nord-Ouest de la Syrie à une quarantaine de kilomètres de la ville de Ras el-Ain. 

Les victimes, en majorité des enfants, ont été abattues de sang-froid. L'information reçue, à laquelle vient s'ajouter des images nous est parvenue grâce à la présence sur place des "forces de protection" kurdes qui ont par ailleurs nié que les victimes appartenaient à la secte des Yézidis, contrairement à ce qui fut rapporté par les rumeurs et les medias.

Les éléments armés de l'A.I.I.L. auraient pris d'assaut le village habité par des citoyens arabes provenant, selon les informations parvenues, de la région d'Al Safireh dans la campagne d'Alep. Les habitants se trouvaient dans le village de Taliliyyeh depuis près de onze ans. Ils s'adonnaient à l'agriculture. Pour pénétrer dans le village qui fut le témoin, il y a deux jours déjà, de batailles féroces entre les forces kurdes et les mercenaires de l'A.I.I.L., les assaillants s'étaient revêtus de vêtements similaires à ceux portés par les milices kurdes. Après leur incursion, les mercenaires de l'A.I.I.L. commirent cet ignoble massacre sur les habitants du village et s'en prirent particulièrement aux enfants, les exécutant à bout portant par des tirs directs sur la tête. Des informations, dont nous ne sommes par certains, auraient rapporté que les habitants furent regroupés dans le centre du village, pour y être exécutés, après que les rebelles eurent pris le contrôle de celui-ci. A la suite d'accrochages entre les mercenaires et les forces kurdes, les premiers se seraient retirés. C'est alors que des unités des forces de protection kurdes inhumèrent les 11 victimes décédées tandis que d'autres habitants, grièvement blessés, étaient transportés à l'hôpital de Ras-el-Ain, notamment  ceux de deux femmes et de sept enfants. Une femme et deux enfants ne survécurent pas à leur transport. La région qui entoure le village de "Taliliyyeh" est considérée comme une région militairement dangereuse, notamment en raison d'accrochages qui se sont poursuivis entre les villages d'Al Rawiyye et de Tell Khanzir, à la suite du retrait des mercenaires de l'A.I.I.L.

Nous apprenons par ailleurs que le retrait des mercenaires se serait fait sous la protection de tirs nourris en provenance de la partie turque de la frontière.

P.S. Nous disposions d'autres photos insoutenables mais nous avons préféré en limiter la diffusion pour ne pas choquer nos lecteurs, mais sachez seulement que ce qui s'est produit est un scandale et une injustice à l'égard de la Syrie qui perd ainsi sa jeunesse et à l'égard de sa population qui est blessée au fond de son Coeur.

Source: http://www.leveilleurdeninive.com/

le 30 mai 2014

 

Photos: église arménienne et église orthodoxe d'Hassakeh (Syrie Nord-est)

SYRIE : Massacre d'enfants à Hassakeh
SYRIE : Massacre d'enfants à Hassakeh
SYRIE : Massacre d'enfants à Hassakeh
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :