LIBAN : une tempête accompagnée de neige arrive au Liban

Publié le par Patrice Sabater

LIBAN : une tempête accompagnée de neige arrive au Liban
LIBAN : une tempête accompagnée de neige arrive au Liban

 « Zina » apportera froid, neige, pluie et vent dès demain

Dès demain, « Zina », une tempête en bonne et due forme, touchera les côtes libanaises pour plusieurs jours, durant lesquels les températures chuteront jusqu'à 4 degrés sur le littoral. La neige tombera à partir de 800 mètres et pourrait atteindre 500 mètres d'altitude.

Après quatre jours de mauvais temps et une légère hausse des températures aujourd'hui, les choses devraient se corser encore plus dès demain mardi, avec l'arrivée annoncée depuis la Grèce de la tempête « Zina », accompagnée d'une baisse sensible des températures, d'orages, de vents forts et de neige à partir de 500 mètres, jeudi. Les températures pourraient atteindre 4 degrés sur les côtes nord du pays. La mer sera aussi particulièrement démontée, avec des vagues de trois à quatre mètres de hauteur.
Cette tempête arrive à point pour les amateurs de ski, impatients d'entamer la saison après une année de grave sécheresse. Car pour l'instant, seule « une fine couche de neige d'une trentaine de centimètres recouvre les pistes », comme l'indique à L'Orient-Le Jour le président de la station d'hiver Faraya-Mzaar, Christian Rizk. « Pour que les pistes soient skiables, il faut une nouvelle tempête, souligne-t-il. Trois jours plus tard, nous pourrons alors ouvrir le domaine, après avoir aménagé les pistes. »
En prélude à l'arrivée de la prochaine tempête, la Direction générale des Forces de sécurité intérieure (FSI) invite la population à la grande prudence au cours des prochains jours. « Sur base des rapports des services de météorologie de l'Aviation civile, le Liban est touché par une forte dépression et par une tempête accompagnée de vents violents, de pluies, et de neige à partir de 800 mètres d'altitude. Le vent forcira dès aujourd'hui et soufflera d'abord à 65 km/h pour atteindre la vitesse de 80 km/h dans la nuit », annonce le communiqué publié pour l'occasion. Et d'indiquer que cette forte dépression durera plusieurs jours et qu'elle verra des couches de verglas se former sur les routes de montagne. La Direction des FSI lance par la même occasion un appel aux automobilistes, leur demandant d'éviter les routes de montagne, d'équiper leurs véhicules de chaînes et de s'assurer que les routes sont praticables avant de prendre le volant. Elle invite aussi les pêcheurs à ne pas prendre la mer. Elle rappelle enfin que les citoyens peuvent la joindre au numéro d'urgence 112. Même appel à la prudence de l'association Yasa pour la sécurité routière aux automobilistes, sur « la conduite en hiver ». « En cas de pluie, les automobilistes sont invités à réduire leur vitesse de moitié », insiste le communiqué publié par l'association, mettant également en garde contre les risques de dérapage, le brouillard et la neige. « Lorsqu'il pleut, les conducteurs sont confrontés au manque de visibilité et au risque de perdre le contrôle de leur véhicule », poursuit-il. Il invite par la même occasion à la prudence les motards et les conducteurs de véhicules légers, plus particulièrement en cas de vents forts qui pourraient les déséquilibrer. De son côté, le ministre des Travaux publics, Ghazi Zeaïter, a assuré que son ministère est fin prêt à recevoir la tempête et à rouvrir les routes qui seraient bloquées par la neige. « Nous avons donné les instructions nécessaires », a-t-il dit, invitant la population à respecter les consignes de prudence et les municipalités et autres administrations à la coopération.

Par ailleurs, le mauvais temps qui s'est abattu sur l'ensemble du pays le premier jour de l'an dans l'après-midi s'est concrétisé par de fortes pluies durant les quatre derniers jours, accompagnées de grêle et d'orages et d'importantes chutes de neige en haute montagne, à partir de 1 300 mètres d'altitude. Outre les inondations, la montée des eaux et les routes du jurd coupées par la neige et le verglas, le mauvais temps a provoqué de nombreux accidents de la route et des dégâts ici ou là.
Selon les statistiques publiées hier par la chambre de circulation routière des FSI, « 11 accidents de la route ont fait 18 blessés en 24 heures ». Touchée par la foudre, l'église Mar Sarkis et Bakhos de Kfaraabida, dans le caza de Batroun, a été sérieusement endommagée, et plus particulièrement son clocher et ses installations électriques et électroniques, comme l'a constaté le curé de la paroisse et vicaire épiscopal, Mgr Boutros Khalil. De même, a été atteinte par la foudre la maison du président de la municipalité de Batroun, Tannous Kayssar Féghali. À Denniyé, la neige a recouvert les hauteurs des villages de Bkaasefrin, Bkarsouna, Nemrin et Sfireh et des plaques de verglas se sont formées sur les routes, suite à la baisse des températures.

Source : OLJ.com – le 5 Janvier 2015