ROME : Qunad le Pape François parle aux Prêtres et des Prêtres lors de la Messe Chrismale..., en lien avec la célébration du Jeudi Saint

Publié le par Patrice Sabater

ROME : Qunad le Pape François parle aux Prêtres et des Prêtres lors de la Messe Chrismale..., en lien avec la célébration du Jeudi Saint
ROME : Qunad le Pape François parle aux Prêtres et des Prêtres lors de la Messe Chrismale..., en lien avec la célébration du Jeudi Saint

"Volo !" : les pasteurs de Rome renouvellent

leurs promesses sacerdotales

 

ROME, 2 avril 2015 (Zenit.org) - « Volo ! », « Je le veux ! » : c'est par cette affirmation solennelle réitérée par trois fois que les pasteurs romains ont renouvelé leurs promesses sacerdotales autour de l'évêque de Rome, ce Jeudi Saint, fête de l'institution du sacerdoce, 2 avril 2015.

Le pape a en effet célébré la messe chrismale ce matin à 9h30, en la Basilique Saint-Pierre, entouré des cardinaux, patriarches, archevêques, évêques et prêtres – diocésains et religieux – présents à Rome. Cette célébration est vécue dans tous les diocèses du monde durant la Semaine Sainte.

Des centaines de prêtres en aube revêtaient de blanc le premier tiers de la Basilique, tandis que dans le reste de l'assemblée, des religieux, des religieuses et des laïcs étaient venus entourer leurs pasteurs.

Prenez et mangez, prenez et buvez

Lors de son homélie, le pape a évoqué les engagements des prêtres exprimés notamment dans la première lecture (Is 61, 1-3a.6a.8b-9) : « porter aux pauvres la Bonne Nouvelle, annoncer la libération aux prisonniers et la guérison aux aveugles, donner la liberté aux opprimés et proclamer l’année de grâce du Seigneur... soigner ceux qui ont le cœur brisé et consoler les affligés ».

« Ce ne sont pas des tâches faciles, extérieures, comme le sont par exemple les activités manuelles – construire une nouvelle salle paroissiale, ou tracer les lignes d’un terrain de football pour les jeunes du patronage…; les tâches mentionnées par Jésus engagent notre capacité de compassion, ce sont des tâches dans lesquelles le cœur est "mû" et ému », a-t-il fait observer.

« Nous nous réjouissons avec les fiancés qui se marient, nous rions avec l’enfant qu’ils font baptiser ; nous accompagnons les jeunes qui se préparent au mariage et à la famille ; nous nous affligeons avec celui qui reçoit l’onction sur un lit d’hôpital ; nous pleurons avec ceux qui enterrent une personne chère… Tant d’émotions, tant d’affection fatiguent le cœur du pasteur », a poursuivi le Pape.

Son cœur, proche du peuple, « s’effiloche, se défait en mille morceaux, il est bouleversé et semble même mangé par les gens : prenez et mangez. C’est la parole que le prêtre de Jésus chuchote constamment quand il prend soin de son peuple fidèle : prenez et mangez, prenez et buvez… Et ainsi notre vie sacerdotale se donne dans le service, dans la proximité du Peuple de Dieu… qui fatigue toujours ».

Le Seigneur s’occupe de cette fatigue pastorale

Mais cette fatigue est précieuse aux yeux de Dieu : « Notre fatigue, chers prêtres, est comme l’encens qui monte silencieusement vers le ciel (cf. Ps 140, 2 ; Ap 8, 3-4). Notre fatigue va droit au cœur du Père. »

Et le Seigneur « s’occupe de cette fatigue pastorale ». Le Pape a donné l'image de la scène du lavement des pieds : « Dans la manière de suivre le Seigneur se manifeste comment va notre cœur. Les plaies des pieds, les déboîtements et la fatigue sont des signes de la manière dont nous l’avons suivi, de ces routes que nous avons faites pour chercher ses brebis perdues, en essayant de conduire le troupeau vers les verts pâturages et les eaux tranquilles. Le Seigneur nous lave et nous purifie de tout ce qui s’est accumulé sous nos pieds pour le suivre. C’est sacré. Il ne permet pas qu’ils restent sales. Il les embrasse comme des blessures de guerre, de sorte que la saleté du travail, c’est lui qui la nettoie. »

Après l’homélie, les pasteurs ont renouvelé ensemble leurs promesses sacerdotales, en répondant aux trois questions posées en latin par le Pape : « Volo », « je le veux ».

« Fils très chers, la sainte Église célèbre la mémoire annuelle du jour où le Christ Seigneur a communiqué aux apôtres et à nous son sacerdoce. Voulez-vous renouveler les promesses qu’au moment de l’ordination vous avez faites devant votre évêque et devant le Peuple saint de Dieu ? ».

« Voulez-vous vous unir intimement au Seigneur Jésus, modèle de notre sacerdoce, en renonçant à vous-mêmes et en confirmant les saints engagements que, poussés par l’amour du Christ, vous avez assumés librement envers son Église ? », a demandé ensuite le Pape.

« Voulez-vous être de fidèles dispensateurs des mystères de Dieu par l’Eucharistie et par les autres actions liturgiques, et remplir fidèlement la sainte charge d’enseigner, en suivant le Christ, Tête et Pasteur, en n’étant pas avides de biens, mais en vous laissant guider par le seul zèle pour les âmes ?», a-t-il ajouté.

Après le troisième « Volo », le Pape a invité en italien l'assemblée présente à prier pour les prêtres, pour que « le Seigneur répande sur eux l’abondance de ses biens afin qu’ils soient de fidèles ministres du Christ, Grand prêtre », et qu’ils conduisent les fidèles « à Lui, qui est la source du salut ».

Puis il a invité à prier aussi pour lui-même : « pour que je sois fidèle au service apostolique confié à mon humble personne, et que je devienne chaque jour davantage au milieu de vous l’image vivante et authentique du Christ Prêtre, Bon Pasteur, Maître et Serviteur de tous ».

Source: Zenit.org - Anne Kurian

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :