TERRE SAINTE : Nazareth : Charles de Foucauld, un « saint » de notre temps et de notre terre

Publié le par Patrice Sabater

TERRE SAINTE : Nazareth : Charles de Foucauld, un « saint » de notre temps et de notre terre
TERRE SAINTE : Nazareth : Charles de Foucauld, un « saint » de notre temps et de notre terre
TERRE SAINTE : Nazareth : Charles de Foucauld, un « saint » de notre temps et de notre terre

NAZARETH : Le 1er décembre 2015, Nazareth a célébré la fête jubilaire du Bienheureux Charles de Foucauld dans l’ancienne chapelle où le ‘’portier et le jardinier des Clarisses’’ priait et travaillait.

Le privilège d’organiser cette belle occasion est réparti entre les Petits Frères Jesus Caritas, les Petites Sœurs et les Sœurs Clarisses. Cette année les Petits Frères ont choisi la date de l’assassinat du Frère Charles comme une des étapes principales du jubilé centenaire foucaldien, déjà commencé le 31 octobre passé et qui se clôturera le 1er déc. 2016. Ce jubilé est célébré sous le signe de l’affirmation du Bienheureux : ‘’Nous n’appartenons qu’au temps présent’’. Les amis de Charles de Foucauld de Nazareth ont aimé présenter notre Bienheureux comme « une figure de sainteté de notre temps et de notre terre ». Pour mettre en évidence la caractéristique de la spiritualité du Bienheureux, basée sur l’adoration du S. Sacrement, P. Marco Cosini et sa communauté des Petits « Frères Jesus Caritas », ont choisi d’organiser 24 heures d’adoration du Saint Sacrement dans la chapelle où Frères Charles passait de longs moments en prière et en adoration.

La célébration a commencé par une messe solennelle présidée par le P. Marco, le 30 novembre, et concélébrée par quelques prêtres de différents rites. Elle s’est terminée par une heure d’adoration communautaire – lectures bibliques, chants, textes de Charles de Foucauld et prières spontanées. Le 1er décembre, la bénédiction a été donnée par Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo, Vicaire patriarcal latin pour Israël. Durant toute la nuit, des familles, des communautés religieuses –notamment les Clarisses et les Petites Sœurs – et de petits groupes, des classes et des associations sont passés prier à la chapelle pour un temps plus ou moins long d’adoration. Dans sa médiation eucharistique, Mgr G-B. Marcuzzo a enseigné les fidèles sur « L’expérience très forte de la miséricorde divine dans la vie tourmentée de Charles de Foucauld »’ et sur « La prière et l’adoration, les meilleurs moyens d’un vrai d’apostolat ». A la fin de la célébration, pendant une réception fraternelle, au son d’un chant nouveau composé par Nabil Abu-Nicola, de ‘’Vie Nouvelle’’, les participants se sont mis spontanément et joyeusement à danser en rond, à l’orientale.

Source : Patriarcat Latin de Jérusalem - Photos de M.C. et S.G.

4 décembre 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :