RECENSION : Charles de Foucauld, mon frère Rencontre à thèmes (Editions Nouvelle Cité)

Publié le par Patrice Sabater

RECENSION : Charles de Foucauld, mon frère  Rencontre à thèmes (Editions Nouvelle Cité)
RECENSION : Charles de Foucauld, mon frère  Rencontre à thèmes (Editions Nouvelle Cité)

Charles de Foucauld, mon frère

Rencontre à thèmes

Charles de Foucauld est l’une des figures spirituelles parmi les plus aimées, les plus populaires des 20ème et 21ème siècles. On publiera très tôt une biographie (1921). Elle sera signée du prestigieux auteur français René Bazin… Deux ans plus tard, des textes choisis seront édités sous le vocable d’ « Écrits spirituels de Charles de Foucauld ».

L’édition française, et pas seulement, a publié pléthore de livres pour tenter de rentrer dans cette soif de l’Autre, dans cette quête de fraternité et de beauté, dans cette spiritualité du désert. Des auteurs contemporains ont beaucoup écrit sur le Frère Charles, mais aussi sur le désert ; tel le Clézio.

On a écrit beaucoup de choses sur lui, sur sa famille, sur son caractère dit « instable », sur ses hésitations, sur sa pensée et sur sa spiritualité, sur sa mystique, sur ses amis… Chacun a donné un aperçu, sa vision personnelle de cet être attachant et fascinant… Chacun aura laissé un peu de lui-même, avec lui, dans le désert… Chacun est entré en communion, s’est abîmé en lui-même à la recherche de ce Dieu unique, créateur de toutes choses, et Ami des Hommes. Ainsi, la vie du vicomte Charles de Foucaud s’est peu à peu profondément transformée par sa relation avec Jésus. La lecture des évangiles, et leur méditation, lui ont permis de  s’attacher à ses populations auprès desquelles il aimait vivre l’hospitalité. Et c’est là, faut-il le croire et le penser, que vient s’accrocher une autre figure de cette hospitalité, de la « baladiya » tant aimée d’un de ses proches et ami : Louis Massignon.

Il aura fallu quinze années à sept religieux et à sept religieuses de différentes communautés foucauldiennes pour pouvoir présenter de façon thématique (et, d’une certaine façon ordonnée) des textes pour approcher cette sainte figure de France et du Maghreb.

La lecture de ces textes nous fait entrer dans un mouvement fécond, intérieur, ardent de la chaleur du sable du Sahara. C’est le Frère Charles qui nous mène au désert, qui nous conduit sur les chemins de l’altérité fraternelle, dans cette soif de cet Absolu qu’il nommera jour après jour Dieu, aux côtés de ses frères musulmans qui invoquent Allah.

Ce livre n’est ni un refuge ni une compilation de textes. Il est un outil de méditation dont on peut se servir chez soi, en Retraite ou en retrait. Il nous permet de suivre le « Frère universel » de Paris à la Trappe, de Nazareth au désert ; et partout il y a une invitation pour le lecteur… Ce livre porte les couleurs de sa famille spirituelle. Une présentation du livre, une introduction et une biographie (de deux pages seulement…) sont nécessaires pour entrer dans le cœur de ce beau livre. Nous nous arrêterons sur la belle postface de Mgr Claude Rault, évêque émérite (depuis peu) du Sahara algérien, qui nous dit en terminant : « Merci aux « disciples » du Frère Universel de nous le rendre plus proche ».

Patrice Sabater, cm – le 8 mai 2017

Un groupe de petites sœurs et de petits frères. Charles de Foucauld, mon frère : rencontre à thèmes. Ed. Nouvelle Cité. Collection Spiritualité. mai 2016. 175 pages. 15€