A Paris, la Géode offre Jérusalem grandeur nature

Publié le par Patrice Sabater

La-Villette---La-Geode.jpgPARISUn nouveau film sur Jérusalem est en ce moment projeté à Paris, jusqu’au 3 novembre 2013. Il a pour titre « Jérusalem » et tire son originalité de sa projection qui se fait à la Géode sur un écran immense qui permet une vue de 180 degrés. Il met en scène également trois jeunes filles qui présentent chacune « leur Jérusalem » à travers leurs croyances et pratiques.

La ville de Jérusalem fascine les historiens, les archéologues, les pèlerins, mais aussi les cinéastes et producteurs de films. Riche de plus de 3 000 années d’existence, cette ville fait l’objet de nombreux films et reportages. On trouve des fictions, ou bien des documentaires explicatifs qui permettent de toujours mieux découvrir les racines  et les fonctionnements de ce lieu trois fois saint aux 2 000 sites archéologiques.

Le dernier documentaire en date est celui du National Geographic Entertainment, intitulé JERUSALEM. Sa grande particularité, qui le rend unique et donc intéressant, est qu’il est tourné pour être projeté sur un écran de 180 degrés. Actuellement c’est à la Géode – la célèbre salAffiche-Jerusalem.pngle incluse dans une sphère au parc parisien de La Villette – que les spectateurs peuvent bénéficier des images de l’équipe du film. Cette prise d’image à 180 degrés a permis à l’équipe réalisatrice de filmer Jérusalem et plusieurs sites de la Terre Sainte malgré une interdiction de survol de la majeure partie de ces emplacements. A celui qui pensait connaître toutes les vues de Jérusalem, voici qu’une nouvelle manière de contempler la ville s’offre à lui grâce à de toutes nouvelles technologies.

La suite du film présente trois jeunes filles, juive, chrétienne et musulmane. Chacune présente les lieux qui lui sont chers, notamment les grands lieux de rassemblement et pèlerinage des trois grandes religions monothéistes. Ce film semble donc idéal pour replonger au cœur de la Cité sainte, en redécouvrir sa magie, sa complexité et sa beauté. Une petite visite à faire en famille !

Source : LPJ.org/ Pierre-Loup de Raucourt

21 octobre 2013