Irak: Un Dominicain, évêque de Kirkuk (retour sur une nomination)

Publié le par Patrice Sabater

Mgr Youssouf, opLa communauté dominicaine de Sainte Sabine a eu l’honneur d’accueillir au cours de sa récente visite à Rome, le Fr. Yousif Thomas Mirkis,op. nommé Archevêque de Kirkuk. En attendant son ordination épiscopale qui aura lieu le 24 janvier 2014, il a eu une conversation fraternelle avec quelques frères sur sa nouvelle charge et sur l’Archidiocèse de Kirkuk des Chaldéens.

Il nous parlé de, Kirkuk, une ville à environ 200km au Nord de Bagdad, et qui a une population de 10,000 Chaldéens Chrétiens, distribués dans 6 paroisses avec 6 prêtres. Bien qu’ayant  vécu fidèlement sa vie d’obédience vouée à l’Ordre dominicain pendant 40 ans, le Fr. Yousif a été surpris par cette nomination. Il fera de son mieux pour servir l’Eglise et l’Archidiocèse dont il aura la charge.

Il y a environ 500,000 Chrétiens en Iraq, et les autres font partie de la diaspora dans différents pays du monde, aux USA, en Australie et en Europe. L’émigration a toujours été une expérience douloureuse pour les Chrétiens d’Irak et cela était un choix ultime face à la violence et aux persécutions, mais aussi un voyage sans retour.  En effet, ceux qui partent ne sont pas heureux de quitter l’Irak et ils savent que ce sera presque impossible d’y revenir même s’ils le désirent ardemment.

En tant que pays, l’Irak commence à évoluer doucement, depuis la fin de la guerre, vers une situation plus démocratique.  Le gouvernement reconnaît officiellement les chrétiens et les encourage mais la bureaucratie et la corruption ne facilitent pas ses efforts. Le pays est relativement calme, bien qu’il y ait encore des poches d’insurrection et de fanatisme religieux qui se manifestent parfois sous forme d’enlèvements ou d’explosions. Il arrive malheureusement que les Chrétiens en payent les conséquences et cette situation a rendu le travail de mission très difficile  dans le pays. Actuellement, il n’y a que très peu de  congrégations religieuses en Irak et la plupart sont des femmes religieuses.

L’Église Chaldéenne  a un  Séminaire avec environ 25 Séminaristes pour tous les diocèses Chaldéens. Cela est nettement insuffisant pour soutenir l’Église de façon adéquate et le plus grand souhait des Chrétiens  Irakiens, selon le Fr. Yousif, est de vivre et de pratiquer leur foi Chrétienne en paix.

Les Dominicains (frères et sœurs) ont, en Irak, une présence plus importante que celle des autres congrégations religieuses.  Les Frères ont deux communautés, l’une à Bagdad et l’autre à Mossoul, ayant environ huit Frères chacune.

Publié dans ACTU Assyro-chaldéenne

 

Pour voir ou revoir l'Ordination épiscopale:

http://www.fcsartheorient.com/annonces/leglisechaldeenneenirakcelebrelordinationdetroisnouveauxeveques