La Nonciature du Vatican à Damas touchée par un tir de mortier

Publié le par Patrice Sabater

Pas de victimes mais d'importants dégâts

à l'ambassade du Vatican en Syrie

Mgr Mario Zenari (Nonce Apostolique en Syrie)La Nonciature apostolique, autre nom donné à l'ambassade du Vatican, se trouve dans le quartier de Malki, un quartier pro-gouvernemental au centre de Damas, non loin de la Place des Omeyyades, qui a été plusieurs fois la cible de bombardements et d'attentats à la voiture piégée.

A 06h35 ce matin, un obus de mortier est tombé sur le toit de la Nonciature apostolique. Les premières constatations effectuées par les forces de sécurité syriennes qualifient le tir de « puissance moyenne supérieure ». C’est ce que confirme à l’Agence Fides Mgr Mario Zenari (ci-contre), Nonce apostolique à Damas, indiquant que les plus hautes autorités syriennes ont exprimé leur solidarité immédiatement après l’attaque subie par la Nonciature. « Il était environ 06h30 et je venais de me réveiller , raconte à Fides Mgr Zenari, lorsque j’ai entendu une forte explosion. Je me suis jeté à terre, parce que, parfois, les projectiles se succèdent. Une fois passés quelques minutes, nous nous sommes aperçus que, cette fois-ci, le tir avait atteint le toit de la Nonciature, provoquant heureusement seulement des dommages matériels. Des tuiles sont tombées, des éclats se sont répandus à l’entour mais, par chance, à cette heure-là, les employés n’étaient pas encore arrivés ». La chambre du Nonce se trouve juste en dessous du point du toit qui a été touché. Par beau temps, le Nonce a l’habitude de réciter les Laudes dans la petite loggia de sa chambre vers 07h00. « De cela, indique Mgr Zenari à Fides, je remercie maintenant mon Ange Gardien ».396972 220397588043573 100002199999191 505242 1161911876 n

Moins d’une heure après le tir, les premières manifestations de solidarité ont commencé à arriver : « Le Vice-ministre des Affaires étrangères m’a téléphoné, indique le Nonce, et il nous a personnellement rendu visite à 11h00, exprimant sa proximité au nom du Président, du gouvernement et de l’ensemble du peuple syrien. Les Patriarches et les Évêques ont également appelé ainsi que le médiateur de l’ONU, Lakhdar Brahimi. L’ensemble de la population est très sensible et attentive à la voix de l’Église catholique après les interventions du Pape François sur le conflit et la journée de jeûne et de prière pour la paix ».
On notera que, depuis le début du conflit, au moins sept roquettes sont tombées dans les environs de la Nonciature. Des éclats de ces engins avaient été retrouvés dans la cour et sur la terrasse de la Nonciature. Mgr Zenari laisse ouverte la question de savoir si la Nonciature a fait l’objet d’une attaque ciblée. Il rappelle que « samedi dernier, deux obus de mortier sont tombés sur le couvent des franciscains d’Alep et, au cours de ces derniers mois, différents obus ont atteint la Vieille Ville de Damas où se trouvent concentrées de nombreuses églises. Ce qui est en cours en Syrie est une guerre compliquée, conclut le Nonce. Prions le Seigneur afin que toute cette violence prenne fin rapidement ».

 

Source: Radio Notre Dame et Agence Fides/

Mardi 05 novembre 2013 par Adelaide Patrignani