Nazareth autour de son sapin de Noël...

Publié le par Patrice Sabater

The-Christmas-tree-in-Nazareth.jpgNAZARETH – Mardi 10 décembre 2013 la population de Nazareth a joui de la fête de l’allumage de l’arbre de Noël au Centre pastoral latin Saint Antoine. On a calculé que mille cinq cent personnes y ont assisté – cinq cent  dans la salle du Centre et au moins un millier dehors – malgré le temps incertain sous la menace de pluie, vent et neige.

Etaient présentes les plus représentatives Autorités de la ville, religieuses et civiles : l’évêque latin Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo, l’évêque anglican Mgr Ryah Abou al-Assal, le nouveau maire Ali Sallam et ses collaborateurs, les curés latins, melkites maronites et anglicans de la ville et des environs, Scheiks et Imams musulmans, juges, directeurs d’écoles et responsables de beaucoup d’autres institutions.

L’événement, qui devient de plus en plus réputé et aimé par la population, avait été organisé par le ‘Comité populaire des fêtes de Noël’, une structure populaire qui inclue toutes les paroisses de la ville avec leurs institutions de Scouts, Family Clubs,  Mouvements de jeunes, et qui, en collaboration avec la Municipalité et la Police, organise aussi le grand défilé de Noël dans les rues, le 24 décembre.

L’allumage de l’arbre avait été précédé par deux moments folkloriques et culturels. Une fête avait été préparée pour les enfants avec des petits jeux, chants, mimiques et, immanquablement, le bon Saint Nicolas qui distribuait de cadeaux simples à tous les petits, et que Mgr Marcuzzo a recommandé de ne pas confondre avec Noël (Baba Noël !) où c’est la figure de l’Enfant qui doit prévaloir, et pas le ‘vieux barbu’.1395924_532354863519456_221161685_n.jpg

Un deuxième moment culturel pour l’ensemble de la Communauté et les Autorités comprenait des discours du coordinateur du Comité, M. Nabil Totry, du Maire Ali Sallam, du curé Amjad Sabbara, ofm, et de l’évêque Marcuzzo. La soirée, qui aurait dû être célébrée dehors si la météo le permettait, comprenait aussi des chants exécutés par Vida Tabar et la chorale de l’Ecole patriarcale latine de Reneh, Ranin al-Nagham, qui produisit aussi une brève représentation sacrée de la Nativité.

Finalement tous sortirent dans la cour et les Autorités procédèrent au rite tant attendu de l’allumage de l’arbre de Noël dans une joyeuse atmosphère de feux d’artifice,  chants, musique et applaudissements. L’arbre, naturel et planté, opportunément, juste au carrefour du Centre pastoral, a 26 mètres de haut, est décoré d’un cône (arrivé de Chine) composé de 23.000 petites lampes qui éclairent bien ce quartier central de la ville et créent une typique atmosphère de Noël, fête de la lumière.

Source : LPJ.org/ Nazareth, le 12 décembre 2013