Nouvelles peu réjouissantes des chrétiens de Syrie...

Publié le par Patrice Sabater

Quatre arméniens se rendant en Arménie

ont été enlevés au Nord d'Alep    

Urgence-Syrie.jpgVendredi 26 Juillet 2013 - Après l'assassinat d'une famille arménienne, hier Jeudi, durant leur exode vers Lattaquieh, nous apprenons qu'aujourd'hui vendredi, quatre hommes arméniens ont été enlevés avec le chauffeur d'un bus, à la sortie nord de la ville d'Alep à proximité de la frontière turque; Les malheureux cherchaient à rejoindre Yérévan la capitale de l'Arménie. En revanche, leurs épouses ont été conduites par les rebelles du Front al-Nosra vers la ville turque de Killis. Les quatre hommes enlevés sont :
1 - Karikine Hatzakorzian,
2 - Karou Baboughalian,
3 - Narik Fardjabidian,
4 - Sakou Assadourian,

On s'interroge sur les raisons de telles actions par les rebelles du Front al-Nosra contre les arméniens qui ne seraient pas plus de 50000 à vivre en Syrie.

Urgent : Alep - Des dizaines de chrétiens arméniens non-armés sont la cible d'une attaque barbare et aveugle.

Alep - le 24 Juillet 2013 - Nous venons d'apprendre de source sûre, avec images à l'appui, que941469_174506036042875_466469438_n.jpg des dizaines de chrétiens arméniens de la ville d'Alep ont été la cible d'une attaque de groupes armés appartenant à la mouvance de Djabhat al-Nosra, alors qu'ils tentaient de quitter la ville pour Damas par une route sous contrôle de l'armée arabe syrienne. 

 

Une dizaine de bus les transportant ont été l'objet de tirs aveugles par mitrailleuses et obus de la part des mercenaires du Front al-Nosra. On dénombre au moins cinq martyrs et de nombreux blessés qui se trouvent dans un état grave. 

 

La vidéo ci-dessous montre l'attaque des assassins tirant sur des victimes innocentes en clamant "Allahou Akbar" [Dieu est Grand]; pauvre Allah qui est instrumentalisé par ces mercenaires....

 

A présent, quelle pirouette les régimes occidentaux vont-ils trouver pour démontrer leur non-complicité avec l'opposition syrienne, ses actes terroristes, fanatiques et aveugles, contre l'humanité et contre toutes les règles de la guerre ? 

(Voir Vidéo sur : http://www.leveilleurdeninive.com/2013/07/urgent-des-dizaines-de-chretiens.html)

Sortir du silence le massacre de la ville de Khan al-Assal

205510_490822484325060_1017708915_n-copie-1.jpgDimanche 28 juillet 2013 - Quel est le bilan du massacre de la ville de Khan al-Assal à Alep sur lequel la presse internationale est restée très silencieuse ?

Pour tout dire, hier, nous faisions une visite à l’hôpital gouvernemental d’Alep. Qu’a-t-on pu voir ? Un premier groupe de 160 cadavres de soldats enlevés et égorgés, au sens propre du terme, par les mercenaires du Front al-Nosra.

A la vue de cette violence, nous n’avons pu soutenir notre regard face aux atrocités dont ces mercenaires ont été capables : cranes vidés du cerveau, cœurs retranchés, mains et pieds coupés.

Des corps qui ne méritent que notre respect et la prière du monde entier, ont été transportés dans des camions poubelles sous l’emblème du Croissant-Rouge et de la Croix-Rouge. En revanche, quatre-vingt corps de civils qui ne purent encore être déplacés, seront amenés à l’hôpital ce matin.

Faut-il que nous spéculions sur la manière dont ces mercenaires, affidés d’Etats étrangers, ont agi ?

Une des hypothèses développées par le site « Modern News » est que les missiles de type « Milan », de fabrication franco-allemande, vendues à l’Arabie-Saoudite, seraient parvenus aux mains d’Al-Qaïda et du Front al-Nosra, grâce à un don financier saoudien et qatarien. La même source évoque aussi le rôle de la Turquie dans le passage de ces armes. Ces missiles [cf. l'article du blog de Jacques Tourtaux], nous ne sommes déjà plus dans les armes létales promises par la France, seraient en usage en Syrie, depuis quelques mois déjà. ev

Une autre hypothèse reprise par le site « Modern News » fait mention de la trahison par le commandant et des officiers de la Division chargée de garder la ville de khan al-Assal au Nord d'Alep. La même source rapporte que les officiers furent corrompus pour déplacer les points de contrôle vers des emplacements moins stratégiques, afin de faciliter la prise du quartier par les mercenaires du Front al-Nosra. L’action avait également pour but de diviser et affaiblir la troupe, pour qu’elle soit attaquée plus facilement. Cela aurait donné le résultat que nous connaissons.

Source: Le Veilleur de Ninive