Père François Mourad: la mort d'un innocent...

Publié le par Patrice Sabater

Pere-Francois-Mourad.jpgUn homme, un syriaque-catholique et un prêtre de Jéus-Christ configuré au Christ Crucifié, Mort, Ressuscité et Sauveur, qui a donné sa vie pour aider les autres avec simplicité et un grand amour du prochain...Il a été tué à Ghassanieh (Syrie), religieuse, dans la vallée de l'Oronte, en Syrie, l'une des missions des Frères Franciscains de la Custodie de Terre Sainte. Père François avait déménagé de la région d'Alep pour aider les frères dans le travail pastoral et l’aide aux réfugiés. Selon une version, prêtre aurait été tué par une balle perdue. Mais selon une reconstruction plus précise des faits, la mort du Père François aurait eu lieu à la suite d'un raid des rebelles dans le monastère franciscain, peut-être dans le but de le cambrioler.


Le corps du religieux a été récupéré par les frères de la Custodie du village voisin de Knayeh, où ont eu lieu les funérailles. Les Sœurs du Rosaire qui se trouvaient dans Ghassanieh, ont désormais elles aussi quitté leur couvent pour des raisons de sécurité.


Il avait fondé un petit monastère à Hwar, à la sortie d'Alep, où il vivait avec des novices: Le charisme de Saint-Siméon est le charisme de la présence de la contemplation,

Pere-Paul-Sleiman--cm-jpg

de l'essentiel et de l'écoute – avait-il dit lors de notre rencontre. À Ghassanieh il a vécu ces dernières semaines avec un moine franciscain de la Custodie de Terre Sainte, portant secours aux personnes dans le besoin avec la simplicité qui le caractérisait.

 

Ce n'est, d'ailleurs pas le seul écclésiastique tué, blessé ou enlevé... Depuis le début du conflit des monastères et des églises ont été dévastés ou détruits, l'Archevêché grec-catholique/Melkite d'Alep a subi lui aussi il y a quelques mois les assauts des "forces du Mal". Les Filles de la Charité dans le Nord de la Syrie ont dû un temps fermer leur communauté. Un prêtre lazariste a été blessé par un tir isolé (sniper) dans les environs de Damas, des prêtres ont été enlevés ou relachés, deux évêques (syriaque orthodoxe et grec-orthodoxe) ont été enlevés il y a plusieurs semaines dans les environs d'Alep alors qu'ils allaient essayer de faire libérer des prêtres kidnappés. Nous n'avons plus de nouvelles d'eux (ni bonnes ni mauvaisePietà (compréssé)s, ni de demande de rançon...). Que Dieu les prenne tous en pitié !!!

La situation reste critique et commence à déborder sérieusement au Liban.

 

Notre Dame des Désempérés et des affligés, priez pour nous !

Notre Dame du Perpétuel Secours, priez pour nous !

Notre Dame de la Paix, Priez pour nous !

 

Ô Marie conçue sans péché, Priez pour nous qui avons recours à vous !!!