Proche-Orient: Le Patriarche libanais Raï fulmine contre l’Occident

Publié le par Patrice Sabater

217403 195480637156838 2098352 n

Le Patriarche maronite Béchara Raï a affirmé devant une délégation de 11 représentants européens chrétiens et musulmans,  que "l'Orient est en train d’être sciemment vidé de ses chrétiens".

Et de poursuivre : « Notre souci aujourd’hui, à part l’aide humanitaire nécessaire, est que la guerre s’arrête en Syrie et que les réfugiés puissent rentrer chez eux. Avec l’approche de la saison d’hiver, nous sommes à la veille d’une catastrophe humanitaire. Plus d’un million et demi de déplacés sont sans abri décent, sans école, et certains d’entre eux sont même atteints de maladies. Aucun effort international ne doit être épargné, et cet Occident qui, jusqu’à peu, appelait à l’envoi d’armes en Syrie doit élever la voix et demander aujourd’hui que la paix y soit rétablie".

Le Patriarche a dénoncé un complot de déplacement de tout un peuple :"Nous savons que quelques pays ont décidé d’accueillir sur leur sol 10 000 déplacés chacun. Nous protestons énergiquement contre une telle décision. On est en train de déraciner un peuple, de détruire une civilisation islamo-chrétienne bâtie en commun le long de treize à quatorze siècles de coexistence. Voilà en fait l’objectif hypocrite de cette guerre : vider le Machrek de sa civilisation et le maintenir en état de guerre permanente à des fins politiques et économiques. Nous accordons beaucoup d’importance à la coexistence avec nos compatriotes musulmans. Nous avons bâti en commun une civilisation précieuse à laquelle nous tenons. »

La délégation est conduite par l’évêque de Troyes, Marc Stenger. Elle est accompagnée par Mgr Mounir Khaïrallah, évêque de Batroun, et le Père Simon Faddoul, Président de Caritas-Liban. Les onze associations à l’origine de ce projet sont Pax Christi France, Justice et Paix, l’Œuvre d’Orient, le Défap-service protestant de la mission, la Conférence des religieux et religieuses de France, le CCFD-Terre solidaire, le Secours catholique-Caritas France, le Secours islamique France, l’Action chrétienne en Orient, l’ordre de Malte France, et Chrétiens de la Méditerranée. Elles ont été rejointes par le BICE et par Mohammad Moussaoui (Président d’honneur du Conseil français du culte musulman) qui ont souhaité s’associer à cet appel.