Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Terre Sainte : JÉRUSALEM – dimanche 17 janvier 2016, l’Abbaye de la Dormition sur le Mont Sion a été l’objet d’un nouvel acte de vandalisme. Des slogans anti chrétiens – tels que « Que son nom (Jésus) et sa mémoire soit effacés » – ont été appliqués sur les portes et les murs du monastère bénédictin. Trois semaines après les actes de vandalisme contre les Salésiens du couvent de Beit Gemal, un nouvel acte a eu lieu contre l’Abbaye du Mont Sion, à Jérusalem, un lieu important pour le dialogue interreligieux entre le Judaïsme et le Christianisme. Quelques uns des slogans écrits sur les portes et les murs de l’Abbaye mentionnaient : « mort aux païens chrétiens, les ennemis d’Israël », « Que son nom (Jésus) et sa mémoire soit effacés », ou « les chrétiens en enfer ». Le Patriarcat condamne très fermement cette agression et rappelle que le seul remède face à un tel acte est de contrôler l’éducation donnée dans les écoles où ces jeunes ont été formés, et de surveiller ceux qui incitent à l’intolérance envers les chrétiens. Il est regrettable que de tels épisodes de haines viennent 50 ans après « Nostra Aetate », qui a ouvert le dialogue interreligieux entre l’Église Catholique avec les autres religions, et tourné une nouvelle page entre l’Église Catholique et le Judaïsme. Nous espérons que les auteurs de cette agression seront arrêtés avant de mettre leurs menaces à exécution. Patriarcat Latin de Jérusalem

Terre Sainte : JÉRUSALEM – dimanche 17 janvier 2016, l’Abbaye de la Dormition sur le Mont Sion a été l’objet d’un nouvel acte de vandalisme. Des slogans anti chrétiens – tels que « Que son nom (Jésus) et sa mémoire soit effacés » – ont été appliqués sur les portes et les murs du monastère bénédictin. Trois semaines après les actes de vandalisme contre les Salésiens du couvent de Beit Gemal, un nouvel acte a eu lieu contre l’Abbaye du Mont Sion, à Jérusalem, un lieu important pour le dialogue interreligieux entre le Judaïsme et le Christianisme. Quelques uns des slogans écrits sur les portes et les murs de l’Abbaye mentionnaient : « mort aux païens chrétiens, les ennemis d’Israël », « Que son nom (Jésus) et sa mémoire soit effacés », ou « les chrétiens en enfer ». Le Patriarcat condamne très fermement cette agression et rappelle que le seul remède face à un tel acte est de contrôler l’éducation donnée dans les écoles où ces jeunes ont été formés, et de surveiller ceux qui incitent à l’intolérance envers les chrétiens. Il est regrettable que de tels épisodes de haines viennent 50 ans après « Nostra Aetate », qui a ouvert le dialogue interreligieux entre l’Église Catholique avec les autres religions, et tourné une nouvelle page entre l’Église Catholique et le Judaïsme. Nous espérons que les auteurs de cette agression seront arrêtés avant de mettre leurs menaces à exécution. Patriarcat Latin de Jérusalem

JÉRUSALEM – Ce dimanche 17 janvier 2016, l’Abbaye de la Dormition sur le Mont Sion a été l’objet d’un nouvel acte de vandalisme. Des slogans anti chrétiens – tels que « Que son nom (Jésus) et sa mémoire soit effacés » – ont été appliqués sur les portes...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>